Internet et téléphone mobile, outils du développement

La Banque mondiale publie son deuxième rapport où elle compare les résultats de 150 pays quant aux technologies de l’information et de la communication (TIC), mis en perspective avec des indicateurs sociaux et technologiques.

Publicité pour un téléphone mobile à Kampala, Ouganda
Publicité pour un téléphone mobile à Kampala, Ouganda

Photo futureatlas (Flickr) sous licence CC by

Ce rapport conclut notamment que « une hausse de 10 points de pourcentage du taux de connexions internet à haut débit s’accompagne d’un surplus de croissance économique de 1,38 point de pourcentage ».

Il souligne qu’entre 2000 et 2007, le nombre d’utilisateurs d’Internet dans les pays en développement s’est multiplié par dix. Aujourd’hui, trois milliards d’utilisateurs de téléphonie mobile vivent dans les pays en développement. Christine Zhen-Wei Qiang, économiste à la Banque mondiale et rédactrice en chef du rapport, estime que pratiquement tous les nouveaux usagers de la téléphonie mobile dans les années à venir seront dans les pays en développement, et plus particulièrement dans les zones rurales.

Le rapport estime que la téléphone mobile est « le moyen le plus déterminant qui soit pour atteindre, en vue de leur fournir des services publics et privés, des centaines de millions d’habitants de zones rurales et isolées dans l’ensemble du monde en développement. »

Sur Internet

Rapport IC4D 2009: Extending Reach and Increasing Impact

L’Internet haut débit favorise la croissance, la création d’emplois et une saine conduite des affaires publiques (Banque mondiale)

Vue d’ensemble du rapport (PDF de 18 pages)

One thought on “Internet et téléphone mobile, outils du développement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.