Nokia présente la facture sociale du rachat d’Alcatel-Lucent

Quelques mois après le rachat effectif d’Alcatel-Lucent par le géant finlandais des télécoms, Nokia vient d’annoncer la suppression, d’ici à fin 2018, de plusieurs milliers d’emplois dans le groupe au niveau mondial, « dans le cadre de son plan de transformation et de synergies ».

nokia

Les salariés d’Alcatel-Lucent s’apprêtent donc à vivre leur 8ème plan social (!) depuis la fusion des deux entités il y a 10 ans. La France devrait être relativement épargnée, par rapport à l’Allemagne ou à la Finlande, mais plus de 400 postes devraient disparaître, principalement dans les fonctions de support. Par ailleurs, avec la fermeture annoncée des deux sièges sociaux de la région parisienne, provoquant le regroupement de leur personnel sur un troisième site, les salariés les plus éloignés risquent d’être forcés au départ…
Pour contrebalancer ces suppressions de postes et tenir son engagement de maintien de l’emploi à 4 200 salariés en France pendant au moins deux ans, Nokia devrait créer plus de 300 nouveaux postes d’ici à fin 2017, principalement en R&D.

Source : Boum ! Nouveau plan social chez l’ex-Alcatel-Lucent devenu Nokia

One thought on “Nokia présente la facture sociale du rachat d’Alcatel-Lucent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.