5G : la feuille de route du gouvernement

Expérimentations, attributions des fréquences, couverture… Le gouvernement et l’Arcep viennent de présenter leur feuille de route pour faciliter le déploiement et le développement de la 5G en France. Objectif : un lancement commercial des services à l’horizon 2020.

Source : 5G : la feuille de route du gouvernement

5G : les opérateurs français passent à l’action

Orange, SFR et Bouygues Telecom ont tous trois communiqué en début de semaine concernant leurs expérimentations respectives en matière de 5G.

Après le démarrage de premiers tests dans les Hauts-de-France, Orange annonce avoir obtenu le feu vert de l’Arcep pour conduire des expérimentations à Marseille. SFR bénéficie également d’une autorisation de l’Autorité pour mener des tests à Toulouse et Nantes. Enfin, Bouygues Telecom annonce le lancement d’un premier pilote à Bordeaux.

Source : 5G : la France passe vraiment en phase pilote

Données personnelles : les GAFA « manipulent » (encore) les utilisateurs

Conséquence du Règlement général sur la protection des données, entré en vigueur le 25 mai dernier, nous avons vu fleurir, sur les écrans de nos ordinateurs et smartphones, des pop-ups nous invitant à vérifier, voire à modifier, les paramètres relatifs à nos données personnelles.

Mais quand on y regarde de plus près, comme l’a fait l’agence norvégienne de défense des consommateurs, on s’aperçoit que certaines entreprises, au hasard Facebook, Google et Microsoft, font tout (paramétrages par défaut, designs orientés, termes flous, messages inquiétants, labyrinthes de navigation) pour « pousser les utilisateurs à choisir des options intrusives pour la vie privée ».

Source : Données personnelles : Facebook, Google et Microsoft accusés de « manipuler » les utilisateurs

L’Europe réaffirme son attachement à la neutralité du Net

Quelques jours après l’entrée en vigueur de la décision des Etats-Unis de renoncer au principe de la neutralité du Net, l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques (Berec) et le régulateur indien ont signé une déclaration commune en faveur d’un Internet ouvert.

Source : L’Europe réaffirme son attachement à la neutralité du net face aux États-Unis

Très haut débit : Orange et SFR parviennent à un accord

Après des mois de lutte à couteaux tirés sur la question de la couverture des villes moyennes, Orange et SFR ont enfin trouvé un compromis. L’accord de 2011, contesté par SFR, concédait à l’opérateur historique la couverture en Très haut débit de 90% des foyers ces territoires. Conclu sous la pression du gouvernement, au détriment d’Orange qui a pris sa part du travail et des investissements dans le déploiement de la fibre, le nouvel accord permettra à SFR de raccorder 20% des foyers.

Source : Orange et SFR parviennent à un accord dans le très haut débit

France TV, TF1 et M6 veulent contrer l’ogre Netflix avec Salto

Après plusieurs années de discussions, des groupes médias « unissent leurs forces pour bâtir une nouvelle plateforme OTT » (pour Over the top, c’est-à-dire accessible via Internet) de vidéo en ligne, baptisée Salto. Mais de nombreuses questions demeurent concernant cette offre.

Sources :
France Télévisions, TF1 et M6 vont créer une plate-forme commune de vidéo en ligne pour contrer Netflix
Salto : les nombreuses inconnues du concurrent de Netflix par France TV, M6 et TF1

La neutralité du Net aux Etats-Unis, c’est fini

Suite au vote de la Commission fédérale des communications au mois de décembre dernier, le principe de neutralité du Net aux Etats-Unis a été officiellement enterré hier. Les fournisseurs d’accès américains ont dorénavant les mains libres pour bloquer ou prioriser le trafic dans leurs offres. Mais la polémique autour de cette décision contestée est encore loin d’être éteinte.

Source : Aux Etats-Unis, la neutralité du Net prend officiellement fin

Qualité de service d’Internet : l’Arcep planche sur des outils de mesure

Présentant en début de semaine la deuxième édition du rapport de l’Arcep sur l’état d’Internet en France, Sébastien Soriano, son Président, a notamment fait part de sa préoccupation quant à la qualité de service, soulignant le manque de fiabilité des outils existants. Pour pallier cela, il a évoqué la solution d’une API dédiée à la collecte des données, que l’Autorité aimerait pouvoir implémenter dans les différents modèles de box proposés par les opérateurs.

Source : Qualité de service Internet : l’Arcep veut y voir plus clair

L’Internet Très Haut Débit par ondes radio va faire ses débuts en France

Parmi les solutions poussées par le gouvernement et l’Arcep pour palier l’impossibilité manifeste de fibrer l’ensemble du territoire français d’ici à 2022, figurent les technologies hertziennes. Impossible à déployer dans les régions difficiles d’accès et offrant des débits souvent inférieurs à 30 Mb/s, le Très Haut Débit radio, qui exploite la norme 4G fixe, propose une stabilité de débit appréciable, qui peut en faire une alternative crédible à la fibre.

Cette technologie devrait être mise en oeuvre pour la première fois dans les mois à venir en Seine-et-Marne, pour fournir du très haut débit à 142 communes qui n’en disposent pas actuellement.

Source : Très Haut débit : la “4G fixe” (TD-LTE) fait ses premiers pas officiels

Résultats : Bouygues Telecom confirme, SFR se redresse

Bouygues Telecom confirme le redressement opéré l’année dernière, avec un CA en progression de 5,9% au premier trimestre, à 1,28 milliard d’euros. Le groupe annonce une progression de son parc d’abonnés mobiles (+450 000) et de clients pour l’Internet fixe (+50 000).

Quant à l’opérateur au carré rouge, il a, pour la première fois depuis son rachat par Patrick Drahi en 2014, gagné des clients sur l’Internet fixe (+70 000) et le mobile (+240 000) au premier trimestre. Un signe encourageant, malgré un recul de CA d’environ 1%, à 2,59 milliards d’euros, en raison d’une baisse du revenu moyen par abonné.

Sources :
Bouygues Telecom porté par de bonnes ventes
SFR reconquiert (enfin) des abonnés

Fin de la neutralité du Net aux Etats-Unis : c’est pour le 11 juin

A moins d’un contre-vote du Sénat, saisi par les Etats opposés au projet, la fin de neutralité du Net aux Etats-Unis, votée en décembre dernier par la Commission fédérale des communications, devrait entrer en vigueur le 11 juin prochain.

Source : La neutralité du Net expire le 11 juin aux Etats-Unis

Canal+ va proposer des box TV d’Apple à ses abonnés

Canal+ et Apple viennent de dévoiler un partenariat qui va permettre aux clients de la chaîne à péage de choisir de remplacer leur décodeur par une Apple TV 4K, pour le même prix de location. Canal+ entend ainsi toucher un nouveau public, plus jeune, qui ne consomme les contenus audiovisuels que via Internet, et proposer un second pôle de consommation de contenus dans les foyers où le décodeur est accroché au téléviseur familial.

Aujourd’hui, c’est le décodeur Canal+ qui est « ringardisé », en attendant, demain, les box des opérateurs ?

Source : Canal+ et Apple s’allient pour remplacer le traditionnel décodeur

La publicité menace la santé d’Internet

Dans son premier rapport sur la santé de l’Internet, Mozilla, éditeur du moteur de recherche Firefox, exprime ses inquiétudes quant à l’avenir d’Internet, dénonçant les dérives d’une économie basée sur la publicité et l’exploitation des données personnelles, ainsi que la domination de géants qui échappent à toute régulation.

Source : L’économie de la publicité est cassée et rend Internet malade

Très haut débit : fibrer ou ne pas fibrer…

Difficile de ne pas voir un renoncement dans les récents propos de la secrétaire d’Etat à l’économie, Delphine Geny-Stephann :

Choisir la fibre sur 100% du territoire et donc dans les zones les plus reculées me semble prématuré.

Du Plan très haut débit mis en place par le gouvernement Hollande en 2013, qui ambitionnait de proposer la fibre optique à tous les foyers français avant 2022, le gouvernement Macron a glissé, pour les zones les moins accessibles, vers un « mix technologique » transitoire s’appuyant sur des technologies alternatives (4G fixe, VDSL, satellite). Ensuite, a été mis en avant l’objectif de fournir à tous les foyers un « bon haut débit » avant la généralisation du très haut débit. Mais la sortie de la secrétaire d’Etat à l’économie laisse penser que, dans les zones les plus difficiles à couvrir, le recours aux technologies alternatives à la fibre n’aura absolument rien de provisoire…

Source : Fibre optique : les mauvais signaux du gouvernement