Que dit (vraiment) la circulaire sur l’écriture inclusive ?

Le très clivant débat concernant l’écriture inclusive a atteint un nouveau climax ce mardi, les médias français reprenant en boucle une phrase d’une circulaire signée Edouard Philippe, le Premier ministre invitant ses ministres « à ne pas faire usage de l’écriture dite inclusive »… qui serait donc bannie des textes officiels ?

Mais si elle condamne bien l’usage du point médian, la circulaire en question, dévoilée hier dans son intégralité, introduit en réalité officiellement une part d’écriture d’inclusive dans les textes ministériels : les noms de fonctions devront y être féminisés (la ministre, la secrétaire générale, etc.) et les formules inclusives privilégiées (par exemple, « le candidat ou la candidate »). C’est un début, qui méritait bien qu’on lise cette (courte) circulaire dans son intégralité.

Source : Que dit la circulaire sur l’écriture inclusive ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.