L’économie collaborative supportera-t-elle la régulation ?

Airbnb, Uber, BlaBlaCar résisteront-elles à la volonté des politiques de les soumettre aux mêmes législations que l’économie classique ? Un débat entre Antonio Casilli, enseignant-chercheur spécialiste de la sociologie des réseaux, Diana Filippova, co-fondatrice du think tank OuiShare, et Olivier Babeau, économiste et professeur de sciences de gestion à l’Université de Bordeaux.

Les grands utilisateurs de plateformes collaboratives bientôt contraints de payer des cotisations sociales ?

A l’issue de deux votes aux résultats opposés, l’Assemblée nationale a finalement approuvé le principe de faire payer des cotisations sociales aux particuliers proposant des biens à la location via des plateformes collaboratives, au-delà d’un certain seuil de revenus. Attendons maintenant les « enrichissements » qui ne devraient pas manquer de venir nuancer ce texte lors de son passage devant le Sénat ou en deuxième lecture à l’Assemblée.

airbnb

Source : Airbnb, Drivy, OuiCar : les particuliers seront finalement surtaxés

Uber surfe sur les traces des géants du web américain

La compagnie de VTC aujourd’hui évaluée à plus de 50 milliards étend progressivement ses activités à de multiples secteurs. Une stratégie de diversification qui a la cote dans la Silicon Valley.

Source : Uber surfe sur les traces des géants du web américain

C’est sûr qu’il a envie de tout uberiser…

Infographie : l’ubérisation en 15 secteurs

L’observatoire de l’Ubérisation, en partenarait avec Creads, publie une nouvelle infographie représentant les principaux secteurs ubérisés. Cette illustration démontre l’étendue du phénomène de l’économie collaborative (aussi appelée plateformisation). 15 secteurs ont ainsi été illustrés.

Source : Infographie : l’ubérisation en 15 secteurs | Ubérisation : Observatoire et Assises de l’Ubérisation

L’occasion de découvrir le site de cet Observatoire pour approfondir la question de l’uberisation.

Moquer « l’ubérisation » avec une fausse application de ramassage de crottes

Une fausse start-up a suivi les codes marketing de n’importe quelle application branché et lancé « Pooper ». Et tout le monde y a cru.

Source : Moquer « l’ubérisation » avec une fausse application de ramassage de crottes

Un petit moment de détente ironique, qui donne à réfléchir sur le modèle de “partage” proposé par une certaine “économie collaborative”…

Les 4500 coursiers indépendants de Take Eat Easy, premières victimes (directes) de l’ubérisation du travail

« Recrutés » en tant qu’autoentrepreneurs, les livreurs à vélo de la foodtech Take Eat Easy, placée en redressement judiciaire, ne seront pas payés pour leurs prestations du mois de juillet et n’ont plus qu’à se chercher un autre job… sans avoir droit au chômage.

take_eat_easy

Source : Take Eat Easy montre les dangers de l’ubérisation du travail

Uber va suivre ses chauffeurs à la trace pour noter la qualité de leur conduite

Aux Etats-Unis, Uber va s’appuyer sur les données fournies par les divers capteurs (GPS, accéléromètre, gyroscope) intégrés dans les smartphones de ses chauffeurs pour analyser la qualité de leur conduite et leur donner des conseils d’amélioration.

Pour justifier cette démarche, Uber met bien sûr en avant la nécessité de garantir la sécurité des passagers, mais la question du respect de la vie privée des chauffeurs se pose inévitablement. Par ailleurs, si ces derniers ne risquent aucune sanction durant la phase de test, une telle mansuétude ne devrait pas durer bien longtemps.

uber

Source : Vidéo : Uber captera des données pour dire aux chauffeurs comment mieux conduire

Bruxelles décidée à mettre fin au flou juridique de l’ubérisation

La Commission de l’UE tente actuellement de déterminer comment ses directives sur les services et sur le commerce électronique pourraient s’appliquer aux entreprises de l’économie de partage. Si les vides juridiques sont trop importants, l’exécutif proposera de nouvelles mesures. Il lui sera alors possible de régler les nombreux contentieux existant entre ces sociétés et les Etats membres.

uber

Source : Bruxelles décidée à mettre fin au flou juridique de l’ubérisation

Face à la polémique, Voyages-Sncf renonce à son partenariat avec Airbnb | France info

Le site de réservation de la SNCF annule une opération commune avec les sociétés OuiCar et Airbnb, qui proposait d’offrir un nouveau billet de train à ses clients qui louent leur voiture ou leur appartement via ces sites.

Source : Face à la polémique, Voyages-Sncf renonce à son partenariat avec Airbnb | France info

Sitôt signé… sitôt dénoncé ! Les hôteliers ont fait un taulé… sans doute à juste titre !