A Seattle, Uber cherche à dissuader ses chauffeurs de se syndiquer

La ville américaine de Seattle fut la première, fin 2015, à permettre aux chauffeurs indépendants de se syndiquer. Cette initiative n’est visiblement pas au gout d’Uber, qui oblige (!) ses conducteurs à écouter quotidiennement des podcasts… les mettant en garde contre les méfaits du syndicalisme.

Source : A Seattle, Uber force les chauffeurs à écouter des podcasts pour les dissuader de se syndiquer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.