En sanctionnant le sexisme d’un de ses employés, Google a-t-il attenté à sa liberté d’expression ?

C’est le débat qui a animé la Silicon Valley au milieu du mois d’août : après avoir rédigé une note sexiste, diffusée en interne puis relayée sur le Web, un ingénieur de Google s’est fait licencier par son employeur, une décision qui a divisé l’opinion publique.

Source : L’affaire de sexisme qui agite Google expliquée en 8 questions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.