Flexibilité du travail : quand les discours des économistes s’opposent

Voilà les interviews de trois économistes qui portent chacun un regard très différent sur l’impact d’un renforcement de la flexibilité du travail sous l’effet des modifications à venir du Code du travail.

Gilbert Cette, professeur d’économie associé à l’Université d’Aix-Marseille, estime que plus de flexibilité engendrera plus de créations d’emplois.

Anne Eydoux, chercheuse au Centre d’études de l’emploi et du travail et maîtresse de conférences au CNAM, affirme que la flexibilité du travail n’améliorera pas la compétitivité des entreprises.

Enfin, Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS, explique comment la dégradation de la qualité de l’emploi fait baisser la productivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.