L’Europe divisée sur la taxation des GAFA

Dans sa croisade pour la taxation des géants du Net au niveau européen, la France n’avait pas réussi à obtenir un pourcentage d’imposition supérieur à 3% de leurs revenus. Bruno Le Maire, le ministre français des Finances, espérait que cette avancée, somme toute modeste, pourrait être entérinée début 2019, au plus tard. Las, lors de la dernière rencontre des ministres européens des Finances, le Luxembourg, Malte, la République tchèque et l’Irlande ont exprimé leur opposition à ce projet, qui doit être approuvé à l’unanimité des Etats membres.

Source : L’Europe divisée sur la taxation des Gafa défendue par la France

2 thoughts on “L’Europe divisée sur la taxation des GAFA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.