“L’homme n’est pas un ordinateur qu’on allume le matin et qu’on éteint le soir”

Beatriz Arantes est chercheuse pour Steelcase, le spécialiste américain du mobilier de bureau et aménagement des espaces de travail. Elle vient de réaliser une étude dans laquelle elle s’intéresse aux connaissances apportées par les neurosciences sur l’attention au travail. Elle y vérifie ce que l’on pressentait tous intuitivement : l’idée d’un travail continu est une aberration. Pour bien fonctionner, et être efficace et créatif, le cerveau a besoin de plages de repos et de détente.

rythmes_cerveau

Retrouvez son interview dans L’Usine Nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.