Repenser la connaissance à l’âge d’Internet

Sommes-nous tous condamnés à devenir bêtes à cause d’Internet, et les nouvelles générations encore plus que nous ? C’est la question à laquelle tente de répondre cette courte chronique en s’appuyant sur l’article intitulé « Repenser la connaissance à l’âge d’Internet », publié par David Weinberger, chercheur au Berkman Center for the Internet d’Harvard, dans la Los Angeles Review of Books.

Internet a changé la nature même de la connaissance […], remplacée par l’élaboration de la connaissance, et tout le monde peut désormais y participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.