Télécoms : en marche vers le grand marchandage

Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free ont pris bonne note de la volonté d’Emmanuel Macron d’offrir un Internet fixe à « très bon débit » à tous les Français à l’horizon 2020. Mais contre une accélération de leurs investissements, les opérateurs demandent évidemment des contreparties.

Source : Télécoms : en marche vers le grand marchandage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.