Polémique autour du départ du directeur général de l’Arcep chez Google

L’arrivée de Benoît Loutrel, directeur général du régulateur des télécoms, à la tête de la direction des affaires publiques et des relations institutionnelles de Google France fait grincer des dents. Une sénatrice fusille une nomination “qui pose de nombreuses questions, tant d’éthique personnelle que de défense de l’intérêt général”.

Source : Polémique autour du départ du directeur général de l’Arcep chez Google

On ne peut qu’abonder dans le sens de la sénatrice Catherine Morin-Desailly. L’entrée de Benoît Loutrel chez Google décrédibilise un peu plus, s’il en était besoin, la soi-disant indépendance de l’Arcep… qui devrait pourtant constituer la colonne vertébrale d’un régulateur censé travailler pour l’intérêt général.

Quant à la Commission de déontologie, elle se décrédibilise également en donnant son aval à de telles mobilités : comment peut-on imaginer qu’il n’y a aucun conflit d’intérêts, aucun mélange des genres préjudiciable à l’intérêt général ? Quand le Directeur d’une autorité de régulation, forcément assiégée par les lobbies, part chez un acteur qui fait énormément de lobbying, le tout dans deux secteurs d’activité plus que connexes, la situation n’est que trop claire, et en dit long sur “l’éthique” de nos “élites”…

One thought on “Polémique autour du départ du directeur général de l’Arcep chez Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.