35 heures : ce que dit le rapport secret de l’IGAS

Le chef de l’Inspection générale des affaires sociales a décidé de ne pas transmettre au gouvernement les conclusions d’une mission d’évaluation. Celle-ci conclut que la réduction du temps de travail peut contribuer au recul du chômage.

Source : 35 heures : ce que dit le rapport secret de l’IGAS

Une fois encore, on reste stupéfait par la prééminence de l’idéologie sur les faits. Comment expliquer que sous un gouvernement dit « de gauche », on ne puisse plus parler des effets positifs des politiques menées par de précédents gouvernements a priori de la même étiquette politique et envisager de réutiliser certaines mesures ayant démontré leur efficacité dans la lutte contre le chômage, pourtant définie comme une priorité nationale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.