35 heures : ce que dit le rapport secret de l’IGAS

Le chef de l’Inspection générale des affaires sociales a décidé de ne pas transmettre au gouvernement les conclusions d’une mission d’évaluation. Celle-ci conclut que la réduction du temps de travail peut contribuer au recul du chômage.

Source : 35 heures : ce que dit le rapport secret de l’IGAS

Une fois encore, on reste stupéfait par la prééminence de l’idéologie sur les faits. Comment expliquer que sous un gouvernement dit “de gauche”, on ne puisse plus parler des effets positifs des politiques menées par de précédents gouvernements a priori de la même étiquette politique et envisager de réutiliser certaines mesures ayant démontré leur efficacité dans la lutte contre le chômage, pourtant définie comme une priorité nationale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.