Selon l’OCDE, « Le risque d’un chômage technologique de masse peut être écarté »

L’OCDE a repris les chiffres de l’étude publiée en 2013 par deux chercheurs d’Oxford, qui passait au crible plus de 700 métiers pour évaluer les risques de « chômage technologique », selon l’expression née sous la plume de Keynes en 1930. Selon l’organisation internationale, les conclusions des britanniques sont très nettement exagérées : au lieu de 47% d’emplois menacés par la robotisation aux Etats-Unis sous 20 ans, le risque tournerait plutôt autour de 9% !

ocde_chomage_technologique

Un tel écart interpelle, et l’explication fournie par l’OCDE (qui dénonce l’approche trop généraliste des chercheurs d’Oxford) peine à le justifier. Quoi qu’il en soit l’organisme nuance son propos en affirmant la nécessité de trouver des solutions à la réduction annoncée des demandes de main d’œuvre, suggérant notamment… la baisse du temps de travail.

Source : « Le risque d’un chômage technologique de masse peut être écarté »

One thought on “Selon l’OCDE, « Le risque d’un chômage technologique de masse peut être écarté »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.