« Face à la rupture digitale, les banques doivent investir dans l’humain »

Le syndicat national des banques SNB/CFE-CGC enjoint les banques de former leurs personnels à devenir de « vrais conseillers » et des experts, et non de simples vendeurs de produits. Il redoute une casse sociale comme dans d’autres pays européens face à l’accélération des mutations.

Source : « Face à la rupture digitale, les banques doivent investir dans l’humain »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.