Alcatel-Lucent licenciera 1430 personnes en France

Annoncés en juillet dernier, les 5000 licenciements d’Alcatel-Lucent se sont finalement transformés en 5490 suppressions de postes. Et comme redoutés par les syndicats, la France va particulièrement souffrir, avec 1430 départs prévus, soit 15 % de son effectif total, et 27 % de tous les licenciements. Les syndicats, ainsi qu’Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont réagi à cette mauvaise nouvelle.

Lire la suite sur PCInpact

Un paragraphe retient tout particulièrement notre attention :

Les syndicats d’Alcatel-Lucent attaquent aussi à boulets rouges sur les opérateurs télécoms, qui « tirent les prix des constructeurs vers le bas et font aussi appel aux équipementiers chinois ou aux enchères inversées. En France, l’arrivée de la 4ème Licence a accéléré le phénomène et nous fait perdre du chiffre d’affaires sur le périmètre France. »

Un constat qui pousse les syndicats à faire appel aux autorités françaises et européennes afin qu’elles s’occupent de ce dossier « si elles veulent vraiment sauver ce qu’il reste d’industrie stratégique Télécoms en France et en Europe ».

La demande des syndicalistes d’Alcatel Lucent rejoint une préconisation de la CFE-CGC/UNSA, qui suggère depuis quelques temps déjà d’inclure un critère d’achat des équipements en Europe pour l’attribution des licences de téléphonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.