Alcatel-Lucent licenciera 1430 personnes en France

Annoncés en juillet dernier, les 5000 licenciements d’Alcatel-Lucent se sont finalement transformés en 5490 suppressions de postes. Et comme redoutés par les syndicats, la France va particulièrement souffrir, avec 1430 départs prévus, soit 15 % de son effectif total, et 27 % de tous les licenciements. Les syndicats, ainsi qu’Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont réagi à cette mauvaise nouvelle.

Lire la suite sur PCInpact

Un paragraphe retient tout particulièrement notre attention :

Les syndicats d’Alcatel-Lucent attaquent aussi à boulets rouges sur les opérateurs télécoms, qui « tirent les prix des constructeurs vers le bas et font aussi appel aux équipementiers chinois ou aux enchères inversées. En France, l’arrivée de la 4ème Licence a accéléré le phénomène et nous fait perdre du chiffre d’affaires sur le périmètre France. »

Un constat qui pousse les syndicats à faire appel aux autorités françaises et européennes afin qu’elles s’occupent de ce dossier « si elles veulent vraiment sauver ce qu’il reste d’industrie stratégique Télécoms en France et en Europe ».

La demande des syndicalistes d’Alcatel Lucent rejoint une préconisation de la CFE-CGC/UNSA, qui suggère depuis quelques temps déjà d’inclure un critère d’achat des équipements en Europe pour l’attribution des licences de téléphonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.