« Ceux qui ne sont rien »… ou l’éloge d’une nouvelle classe entrepreneuriale

En distinguant clairement, le 29 juin 2017, « ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien », le président Macron abandonne la rhétorique prétendument complexe du « et en même temps » pour mettre en relief la puissance du discours entrepreneurial, ses effets en termes d’inclusion et d’exclusion, mais aussi ses conséquences perverses en termes d’assignation identitaire.

Source : « Ceux qui ne sont rien »… ou l’éloge d’une nouvelle classe entrepreneuriale

A méditer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.