Didier Lombard cumule les honneurs et les euros

Extrait de l’article de Libération du 5 mai 2011 :

L’ex-patron de France Télécom prend la tête du conseil de surveillance de STMicroelectronics.

Didier Lombard méritait-il une telle récompense ? Moins de deux mois après avoir quitté la présidence de France Télécom, carbonisé par la vague de suicides, il a été nommé mardi soir, président du conseil de surveillance du fabricant de puces STMicroelectronics. Cette nomination intervenue la veille de l’enterrement du salarié de FT qui s’est immolé par le feu à Mérignac (Gironde), scandalise les syndicats. “Du foutage de gueule”, s’indigne-t-on chez Sud. ” C’est une insulte aux salariés (…) et une honte pour la République” , ajoute Sébastien Crozier, de la CGC-Unsa…

…Les syndicats sont d’autant plus furieux que STMicro est contrôlé par les Etats italiens et français…

…Le gouvernement s’était pourtant indigné, ainsi que le Medef et les syndicats, du fait que Lombard réactive son contrat de travail en mars, après avoir quitté la présidence de FT. Avant de démissionner, vu l’ampleur du scandale. L’affaire avait révélé l’avidité de l’ancien patron, qui avait pu conserver ses 280 000 stock-options….

….il touchait déjà 520 000 € par an. Auxquels vont s’ajouter 61 000 € grâce à sa promotion à la présidence du conseil de STMicro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.