Le hard-discount casse… le pouvoir d’achat

Les casseurs de prix sont les sauveurs du pouvoir d’achat. Cela a tout l’air d’une évidence. C’est pourtant totalement faux…

Les analystes de Xerfi ne sont pas précisément des militants gauchistes, plutôt des consultants sérieux qui analysent l’économie et conseillent les entreprises.
En moins de 4 minutes, cette vidéo explique très clairement les mécanismes globaux du « low-cost »… relevant exactement les phénomènes que nous observons sur le marché des télécoms depuis l’arrivée de Free Mobile, mais que nos régulateurs nationaux et européens n’ont pas l’air de comprendre !

Pour compléter cette limpide analyse, rappelons que les entreprises ne sont pas des associations philanthropiques. Même lorsqu’elles baissent les prix, elles s’attachent à conserver leur rentabilité, afin notamment de servir aux actionnaires les dividendes qu’ils réclament.
La masse salariale est donc une variable d’ajustement : on commence par la compression des rémunérations, et si ça ne suffit pas, on supprime des emplois (on peut le constater très concrètement dans les comptes de France Télécom 2012, voir notre communiqué d’analyse)

A voir et à faire circuler le plus largement possible : il est temps de muscler notre culture en macro-économie si nous voulons redresser la barre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.