Ma jolie entreprise ne connaît pas la crise… mais ses salariés, si!

Les résultats du second semestre tombent les uns après les autres, affichant pour la plupart des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes, en dépit de chiffres d’affaires en baisse sur fond de crise économique.

L’Expansion nous explique ce petit miracle :

Mais c’est surtout par des mesures d’économies drastiques – arrêt des investissements et suppressions de postes – que les entreprises peuvent afficher des taux de marge nette étonnamment élevés, au vu de la conjoncture. « A l’inverse des crises précédentes, les entreprises se sont plus rapidement adaptées à la récession, via un ajustement de leur production, de leur base de coûts, mais aussi grâce à d’importants efforts de restructuration », explique Benoit Peloille. Ces efforts étant plus faciles à mettre en oeuvre aux Etats-Unis, les entreprises américaines ont d’ailleurs publié des résultats meilleurs que les entreprises européennes.

C’est le cas des banques, qui outre-Atlantique ont largement tiré profit de l’évolution boursière de ces derniers mois, mais aussi des 260.000 suppressions de postes du secteur financier. Ou encore des centaines d’entreprises qui ont supprimé des milliers de postes et réduit de manière drastique la main-d’oeuvre externalisée. Les exemples, dans ce sens sont multiples, l’américain 3M, le constructeur Ford, le portail internet Yahoo!, le fabricant d’engins de chantier Caterpillar, ou encore l’équipementier Continental, ont tous affiché un bénéfice supérieur aux attentes…

Ce n’est pas une surprise, et les nombreuses victimes des suppressions de postes depuis le début de l’année le savent bien. En dépit des rodomontades de différents responsables politiques, les règles impitoyables du capitalisme financier continuent de s’appliquer : les entreprises privilégient le bénéfice par actions à court terme, au détriment des emplois et de l’investissement nécessaire au maintien d’une activité pérenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.