Vague de suicides chez Foxconn, sous-traitant chinois

Foxconn Technology (alias Hon Hai Precision Industry, indique l’AFP), sous-traitant d’Apple, Nokia, Sony, et bien d’autres entreprises high-tech, a connu une dizaine de suicides, de sources officielles en Chine.

Ces drames sont liés aux cadences et au stress imposés à ces employés qui fabriquent entre autres des iPhone et des PC (HP, Dell…), six jours sur sept et 12 heures par jour pour 900 yuans (105 euros) par mois.

Vendredi, la direction de Foxconn s’est engagée à augmenter les salaires de 20%, sans date précise, et a recruté «2.000 personnes pour assurer la sécurité et le suivi psychologique des employés», rapporte ZDNet.

D’autres mesures ont été prises chez Foxconn, comme la pose de filets anti-défenestration, ou dans un genre particulièrement douteux la demande aux salariés de signer un engagement de ne pas se suicider. La médiatisation de ces morts a aussi amené les donneurs d’ordre à réagir. Nokia et Sony ont annoncé vendredi examiner les conditions de travail chez leur fournisseur.

« L’unité de base ici, c’est le dortoir »

Le correspondant en Chine du Monde décrit le site de Longhua, où vivent et travaillent pour Foxconn 300.000 employés. Propos rapportés d’un porte-parole, « Notre usine, c’est à la fois une ville et une usine, mais l’unité de base ici, c’est le dortoir et pas la famille ».

Le Monde indique que «dénonçant la « crise grave du mode de croissance de l’atelier du monde » que révèle la tragédie de Foxconn, neuf sociologues chinois de renom ont appelé le gouvernement, dans une lettre ouverte, à « mettre immédiatement fin à ce modèle de développement qui sacrifie la dignité fondamentale des gens ». Ils enjoignent les entreprises à « faire un effort de conscience pour améliorer la paie et les droits des travailleurs migrants, afin d’en faire de vrais citoyens de l’entreprise. »

Selon Geoffrey Crothall, porte-parole de l’ONG China Labor Bulletin à Hongkong, il faudrait au moins 50% d’augmentation des salaires de base pour permettre aux ouvriers de vivre dans les villes. La crise chez Foxconn est aussi celle du blocage des revendications salariales dans un système sans syndicat indépendant ni intermédiation. »

Une grève, interdite, chez Honda

« Un nouvel incident le confirme: la paralysie totale des usines chinoises de Honda, à la suite d’une grève des ouvriers de son équipementier à Foshan (Guangdong) déclenchée le 24 mai. C’est la première fois qu’un constructeur automobile est confronté à un débrayage organisé, interdit en Chine. Les ouvriers veulent que les salaires passent de 1 000-1 500 yuans à 2 000-2 500 yuans…»

Enfin, parmi les nombreux articles et commentaires sur Foxconn, signalons ce billet sur un blog américain, qui fait un lien entre les suicides du géant chinois et de France Télécom, en se demandant si c’est là « le coût humain de la bande passante bon marché et des gadgets ».

Vague de suicides chez Foxconn, sous-traitant chinois

Foxconn Technology (alias Hon Hai Precision Industry, indique l’AFP),

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iPQZHz98r5coT5sRNYZZmetAwGhQ

sous-traitant d’Apple, Nokia, Sony, et bien d’autres entreprises, a connu une dizaine de suicides, de sources officielles en Chine.

Ces drames sont liés aux cadences et au stress imposés à ces employés qui fabriquent entre autres des iPhone et des PC (HP, Dell…), six jours sur sept et 12 heures par jour pour 900 yuans (105 euros) par mois Vendredi, la direction de Foxconn s’est engagée à augmenter les salaires de 20%, sans date précise, et a recruté «2.000 personnes pour assurer la sécurité et le suivi psychologique des employés», rapporte ZDNet.

http://www.zdnet.fr/actualites/suicides-le-sous-traitant-chinois-foxconn-promet-des-augmentations-de-salaires-39752001.htm

D’autres mesures ont été prises chez Foxconn, comme la pose de filets anti-défenestration, ou dans un genre particulièrement douteux la demande aux salariés de signer un engagement de ne pas se suicider.

La médiatisation de ces morts a amené les donneurs d’ordre à réagir. Nokia et Sony ont annoncé vendredi examiner les conditions de travail chez leur fournisseur.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iPQZHz98r5coT5sRNYZZmetAwGhQ

Le correspondant en Chine du Monde décrit le site de Longhua, où vivent et travaillent pour Foxconn 300.000 employés.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/28/la-serie-de-suicides-chez-foxconn-revele-les-fragilites-de-l-hypercroissance-chinoise_1364395_3234.html

Propos rapportés d’un porte-parole, « Notre usine, c’est à la fois une ville et une usine, mais l’unité de base ici, c’est le dortoir et pas la famille ».

Le Monde indique que « dénonçant la « crise grave du mode de croissance de l’atelier du monde » que révèle la tragédie de Foxconn, neuf sociologues chinois de renom ont appelé le gouvernement, dans une lettre ouverte, à « mettre immédiatement fin à ce modèle de développement qui sacrifie la dignité fondamentale des gens ». Ils enjoignent les entreprises à « faire un effort de conscience pour améliorer la paie et les droits des travailleurs migrants, afin d’en faire de vrais citoyens de l’entreprise. »

Selon Geoffrey Crothall, porte-parole de l’ONG China Labor Bulletin à Hongkong, il faudrait au moins 50 % d’augmentation des salaires de base pour permettre aux ouvriers de vivre dans les villes. La crise chez Foxconn est aussi celle du blocage des revendications salariales dans un système sans syndicat indépendant ni intermédiation.

Un nouvel incident le confirme : la paralysie totale des usines chinoises de Honda, à la suite d’une grève des ouvriers de son équipementier à Foshan (Guangdong) déclenchée le 24 mai. C’est la première fois qu’un constructeur automobile est confronté à un débrayage organisé, interdit en Chine. Les ouvriers veulent que les salaires passent de 1 000-1 500 yuans à 2 000-2 500 yuans… »

Enfin, parmi les nombreux articles et commentaires sur Foxconn, signalons ce billet sur un blog américain, qui fait un lien entre les suicides du géant chinois et de France Télécom, en se demandant si c’est là le coût humain de la bande passante bon marché et des gadgets ».

http://www.zdnet.com/blog/foremski/46-suicides-at-france-telecom-9-at-foxconn-the-human-cost-of-cheap-bandwidth-and-gadgets/1354

2 thoughts on “Vague de suicides chez Foxconn, sous-traitant chinois

  1. La sous traitance bon marché de la Chine a des effets néfastes sur ses compatriotes. Travailler 12 heures par jour pour 105 euros par an, c’est de la pure exploitation de l’homme, ce n’est pas étonnant qu’il y autant de suicides car les ouvriers n’ont plus de temps pour vivre : seulement travailler, dormir et manger. Pas de distractions, ou le salaire ne suffit pas à faire le divertissement. Les contrats de sous traitance devraient mettre en valeur les conditions de travail des exécutants pour éviter ces morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.