Marché du travail : la grande fracture

Analysant la polarisation induite par le progrès technologique entre les métiers très qualifiés, d’une part, et les emplois de service, plus précaires et moins bien rémunérés, d’autre part, cette étude interroge les conditions de la création d’emplois dans une économie post-industrielle.

Étude téléchargeable sur le site de l’Institut Montaigne

NDLR : A lire avec précaution : après les sottises édictées par Thesmar & Landier sur la création d’emplois générés par l’arrivée de Free Mobile (ce qui s’est produit est exactement le contraire), je reste circonspecte sur les capacités d’analyse de ces auteurs.
Cependant, la question des inégalités face au marché du travail est une préoccupation réelle, dont il faut se soucier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.