Facebook prêt à s’auto-censurer pour revenir en Chine ?

La firme de Mark Zuckerberg développerait en interne un outil permettant d’empêcher l’apparition de certains contenus sur les pages de certains utilisateurs en fonction de leur localisation. Ce système d’auto-censure, susceptible permettre à Facebook de se réimplanter en Chine, où son accès est bloqué depuis 2009, montre que, pour le géant du Web, la liberté d’expression ne pèse pas lourd face aux perspectives de profit.

facebook_chine

Source : Facebook prêt à s’auto-censurer pour séduire la Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.