La mort de Michael Jackson, événement planétaire qui montre l’omniprésence des réseaux

Quelques jours après la mort brutale de Michael Jackson, alors que les futurs hommages et obsèques alimentent les supputations des médias, on ne peut que mesurer l’omniprésence des réseaux électroniques dans nos vies quotidiennes à travers l’incroyable impact qu’a eu l’événement.

Michael Jackson, statue de Jeff Koons lors de son exposition à Versailles
Michael Jackson, statue de Jeff Koons lors de son exposition à Versailles

Photo dalbera (Flickr) sous licence CC by

L’annonce de sa mort, par un site people, TMZ.com, quelques heures avant que la nouvelle soit confirmée, a enflammé Internet à une vitesse jamais atteinte auparavant. Au point que Google a indiqué à la BBC avoir essuyé un ralentissement de son service pendant plus d’une demi-heure, tant le moteur de recherche a été sollicité par les internautes autour de l’heure d’annonce officielle du décès du chanteur, une intensité qualifiée de «volcanique» sur l’échelle de mesure Google.

L’audience de CNN.com multipliée par cinq

Les sites d’actualité ont tous été pris d’assaut: CNN a enregistré une audience de 20 millions de pages vues, multipliée par cinq, en une heure. Et les AOL, CBS, CNN, MSNBC, Yahoo etc. ont tous vu leur accès ralenti par l’afflux des visites d’internautes.

Une bonne affaire sur le moment, puisque la diffusion d’espaces publicitaires sur les sites d’information a suivi la même croissance, engendrant par là même une croissance du chiffre d’affaires – cependant, les budgets n’étant pas extensibles, cela n’aura globalement que peu d’incidence sur le chiffre d’affaires annuel.

Les réseaux sociaux n’ont pas été en reste. Pendant quelques heures, 15% des messages postés dans Twitter ont porté sur Michael Jackson – là où les élections en Iran ou la grippe porcine n’auraient jamais dépassé 5%, selon les relevés d’un chercheur de Harvard.

Dans l’encyclopédie collaborative Wikipédia, l’article en anglais sur Michael Jackson a été modifié 1.200 fois en trois jours et vu près de 6 millions de fois le 26 juin.

Les ventes s’envolent… aussi en téléchargements

Le spectacle et les affaires continuent: parmi les nombreux impacts chiffrables de la mort de Michael Jackson sur les réseaux, il y a la hausse énorme des ventes de ses oeuvres. En France, MusicMe indiquait avoir enregistré en une journée +949% de consultation des titres de l’artiste.

Et dans le maelström des ventes post-mortem, la Fnac indique avoir écoulé tous ses stocks. Heureusement, le numérique n’a pas les mêmes limites que le matériel: le « roi de la pop » est aussi dans le top 5 des titres téléchargés sur le site de la Fnac.

2 thoughts on “La mort de Michael Jackson, événement planétaire qui montre l’omniprésence des réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.