Le potentiel environnemental encore inexploité de l’économie collaborative

Partage de véhicules, vente d’objets d’occasion, ateliers de réparation… le potentiel environnemental de l’économie collaborative pourrait être mieux mis à profit, selon une étude, qui invite notamment les pouvoirs publics à s’en saisir.

Source : Le potentiel environnemental encore inexploité de l’économie collaborative

Pour télécharger l’étude de l’IDDRI, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.