Le potentiel environnemental encore inexploité de l’économie collaborative

Partage de véhicules, vente d’objets d’occasion, ateliers de réparation… le potentiel environnemental de l’économie collaborative pourrait être mieux mis à profit, selon une étude, qui invite notamment les pouvoirs publics à s’en saisir.

Source : Le potentiel environnemental encore inexploité de l’économie collaborative

Pour télécharger l’étude de l’IDDRI, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.