On sait baisser le chômage sans croissance : méthode et conséquences

Une analyse intéressante de Xerfi, qui au passage détruit quelques idées reçues… ou dévoile des éléments que se gardent bien de nous dire ceux qui prônent le modèle allemand ou anglais…

Si on veut sortir de ces alternatives, il faut impérativement modifier le modèle économique global, pour mieux partager non seulement le travail, mais aussi les revenus ! Car le dysfonctionnement majeur à notre époque, c’est bien l’accroissement des inégalités, qui ne cessent de se creuser. Ce sont elles qu’il faut en priorité s’attacher à réduire pour que le partage du travail ne signifie pas obligatoirement paupérisation des classes ouvrières et moyennes, comme c’est actuellement le cas, tandis que les plus riches continuent pour leur part de s’enrichir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.