Quand le concours de selfies de la BCE dérape

Ce n’est pas si souvent que Les Échos et la Banque Centrale Européenne nous fournissent l’occasion d’un gros éclat de rire !

Mur de selfie de la BCE (http://game-10.new-euro-banknotes.eu/)
Mur de selfies de la BCE
(http://game-10.new-euro-banknotes.eu/)

 

Les internautes ont vite détourné le concours de « selfies » de la Banque centrale européenne pour le lancement de son nouveau billet de dix euros.
Mobiliser les internautes européens, mais à quel prix ? C’est le dilemme auquel se trouve confrontée la Banque centrale européenne (BCE) face au détournement de son concours « selfie avec le nouveau billet de 10 euros » . Depuis le 23 septembre dernier, date de mise en circulation du billet, le régulateur européen propose aux internautes de faire figurer leurs selfies avec la coupure sur un « mur » en ligne (le wall de leur site internet). Le hashtag #mynew10 créé pour l’occasion est finalement devenu viral, un mois et demi plus tard… mais pas pour les bonnes raisons. Un type de « bad buzz » auquel Mario Draghi ne s’attendait probablement pas.

Article à lire en texte intégral dans Les Échos

NDLR : c’est formidable comme nos “élites” exploitent naïvement les nouvelles technologies de l’information…

La nouvelle pensée magique, c’est de croire qu’il suffit d’adopter les codes du 2.0 pour que les peuples suivent comme un seul homme. Une fois de plus, ils se montrent déconnectés de la vie réelle et quotidienne des citoyens qu’ils prétendent gouverner, et oublient que le fond importe autant, sinon plus, que la forme du message !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.