« Sur son lit de mort, personne ne se dit : « J’aurais aimé passer plus de temps sur Facebook » »

Tous deux anciens de Google, Tristan Harris et James Williams sont devenus des chantres de l’« ethics by design ». Comme d’autres, ils affirment que l’ensemble des terminaux et des plateformes technologiques que nous utilisons chaque jour sont conçus pour contrôler notre attention, notre temps, notre vie. Ils estiment qu’il est grand temps de remettre en question cette approche de la conception numérique pour inventer des alternatives durables et respectant notre liberté de choix.

Source : « Sur son lit de mort, personne ne se dit : « J’aurais aimé passer plus de temps sur Facebook » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.