Une start-up pour laquelle robotisation n’est pas synonyme de destruction d’emplois

Spécialisée dans la vente en ligne de produits en gros, la start-up américaine Boxed a investi plusieurs millions de dollars pour automatiser les opérations de collecte et d’emballage de son principal entrepôt. Mais cette transformation s’est par ailleurs accompagnée d’un vaste plan de formation pour maintenir les 115 emplois attachés à ce centre de logistique.

Source : Dans cette start-up e-commerce, robotisation n’est pas synonyme de chômage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.