Capgemini emploie désormais plus d’Indiens que de Français

Actu express: la SSII Capgemini a maintenant plus d’employés en Inde qu’en France. C’est un scoop des Échos, qui révèle que l’entreprise compte plus de 20.100 salariés indiens, une centaine de plus qu’en France. Alors que dans son pays d’origine, Capgemini a gelé ses effectifs, bloquant ici les embauches et «restructurant» là, souligne le quotidien économique, en Inde les recrutements se poursuivent.

Un éditorialiste des Échos estime que «l’Inde n’a rien détruit en France mais elle a capté une nette part de la croissance du marché». Et il relève que «même si l’Inde restera encore longtemps compétitive, les salaires y sont d’ores et déjà orientés à la hausse. En Inde, on s’inquiète d’ailleurs déjà de la délocalisation vers les Philippines.»

La tendance est systémique: chez Atos Origin, où le PDG Thierry Breton annonçait récemment les chiffres du troisième trimestre 2009, l’effectif global poursuit sa décroissance alors qu’en Inde l’entreprise maintient ses recrutements.

Le groupe annonce qu’au 30 septembre 2009 il compte 48.884 personnes contre 50.975 fin décembre 2008. Atos Origin précise que «la politique de gel des recrutements a été maintenue durant le troisième trimestre sauf d’une part pour les ingénieurs jeunes diplômés dans toutes les entités opérationnelles, et d’autre part dans les pays offshore / nearshore en particulier en Inde.»

«En conséquence, le volume de recrutements effectués durant le troisième trimestre de l’année a été de l’ordre d’un millier de collaborateurs dont plus de deux cents en Inde.»

3 thoughts on “Capgemini emploie désormais plus d’Indiens que de Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.