Deux Français sur trois veulent changer de travail

Source : Deux Français sur trois veulent changer de travail

Ces chiffres sont frappants par leur ampleur : cela fait beaucoup de salariés peu satisfaits de leur poste. L’enquête, disponible en texte intégral sur le site d’AEF, est tout à fait intéressante en ce qui concerne les motivations à changer, pour ceux qui l’ont déjà fait comme pour ceux qui souhaitent le faire.

les Français plébiscitent la volonté d’exercer une activité en phase avec leurs valeurs (70%, contre 55% de ceux qui ont changé) devant le sentiment d’ennui dans leur poste (36%) où la recherche d’une meilleure rémunération (27%).

Cela ne devrait-il pas aussi inciter les employeurs à s’interroger sur :

  • Les buts poursuivis et les valeurs mises en œuvre dans leurs entreprises, non seulement vis à vis des clients, mais aussi des salariés, non seulement en paroles mais aussi en actes ?
  • Ou encore, dans les grandes entreprises, alors que la recherche d’une productivité optimale dans des activités de plus en plus complexes tend à confiner les salariés dans des silos spécialisés dont ils ne peuvent plus sortir, sur leur capacité à offrir des parcours diversifiés dans l’entreprise, pour que l’ennui ne s’installe pas ?
  • Enfin, sur le contenu du travail proposé, mais aussi sur les méthodes, procédures et processus, de plus en plus contraignants et réduisant l’initiative des salariés, pour que l’ennui au travail cesse ?

Autant de pistes de réflexion qui pourraient améliorer l’enthousiasme au travail, constituant peut-être une piste à explorer pour retrouver des gains de productivité, laquelle paraît-il ne progresse plus autant qu’avant…

Bref, un questionnement sur l’humain, qui pourrait déboucher sur une vision « gagnant-gagnant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.