Droit à l’oubli : Google refuse d’obéir à la Cnil

Le moteur de recherche ne veut pas étendre le droit à l’oubli à l’extension .com
Google a décidé d’envoyer bouler la Cnil. Le moteur de recherche a déclaré jeudi refuser d’étendre le droit à l’oubli à l’extension .com, comme l’autorité en charge de la protection de la vie privée et des libertés en ligne le lui avait demandé en juin dernier. La Cnil avait mis en demeure le géant californien, en lui reprochant de limiter le déréférencement aux extensions européennes du moteur de recherche – google.fr, .uk, .de…

A lire dans Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.