L’opérateur mobile indien Bharti va reprendre les activités en Afrique de Zain

Le numéro un indien de la téléphonie mobile, Bharti Airtel, avait manqué l’an dernier sa fusion avec le sud-africain MTN, mais son entrée en Afrique n’aura été que remise: Bharti et le groupe koweïtien Zain ont annoncé leur entrée en négociations exclusives pour les activités en Afrique du second (une quinzaine de pays, hors du Maroc et du Soudan qui sont exclus de la transaction).

Téléphonie mobile en AfriqueImage frerieke (Flickr) sous licence CC by

Et ce dimanche, le quotidien koweïtien Al Raï a annoncé la prochaine signature par Zain d’une lettre d’intention avec Bharti Airtel pour une cession à neuf milliards de dollars (6,6 milliards d’euros).

Bharti, leader sur son marché natal, s’apprête ainsi à réussir une grosse opération internationale qui l’amène sur un continent dont France Télécom avait fait son pré carré: l’opérateur français n’est pas en Inde, mais c’est un nouveau rival de poids qui au contraire entre sur son terrain de prédilection.

A lire aussi

La fusion géante Bharti – MTN n’aura pas lieu – 16 octobre 2009

Capgemini emploie désormais plus d’Indiens que de Français – 21 octobre 2009

France Télécom s’implante enfin au Maghreb… mais à quel prix! – 15 juillet 2009

Internet et téléphone mobile, outils du développement – 6 juillet 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.