Les smartphones, un marché en croissance de plus de 56% en un an

Une croissance de 56,7% en un an: c’est celle des ventes en volume de smartphones au premier trimestre 2010 – 54,7 millions d’unités vendues dans le monde -, relevée par IDC. Cette croissance est d’autant plus remarquable que les téléphones mobiles en général n’ont eu «que» 21,7% de croissance par rapport au premier trimestre 2009.

smartphonesImage de William Hook (Flickr), sous licence CC by-sa

Le marché est partagé, en volumes, entre le leader Nokia, 39,3% des ventes (21,5 millions d’unités vendues), RIM, 19,4% (Research in Motion, le fabricant de Blackberry, 10,6 millions), Apple, 16,1% (8,8 millions), HTC, 4,8% (2,6 millions) et Motorola, 4,2% (2,3 millions), les autres fabricants se partageant les 16,3% restants.

iPhone contre Android: la bataille Apple-Google

Un des points remarquables de ces données: le doublement par Apple de ses ventes en un an, le succès de l’iPhone ne se démentant pas. Un récent article des Echos (en accès payant) rapportait qu’au Japon, la part de marché de l’iPhone est un impressionnant 72% des smartphones, avec 1,69 million d’exemplaires vendus l’an dernier (devant HTC et Toshiba, à 11% et 6,8%).

Derrière la guerre des fabricants, il y a celle des opérateurs de télécoms sur le marché des smartphones: pour faire concurrence au succès de l’iPhone, un autre géant monte, Google; avec 50.000 applications disponibles pour son système d’exploitation pour mobile Android (dont 61% téléchargeables gratuitement), encore loin derrière les 180.000 applications de l’iPhone mais en tête devant tous les autres.

L’article précité des Echos indique que les trois opérateurs japonais, Softbank, NTT DoCoMo et KDDI, lancent tous des téléphones sous Android.

20 millions d’abonnés à Internet en France

Actu express: au quatrième trimestre 2009, la France a atteint 20,338 millions d’abonnés Internet (dont 97% en haut ou très haut débit), selon l’observatoire trimestriel de l’Arcep.

Parmi les points saillants des données de l’observatoire, on remarque que les communications par “box” (VoIP) dépassent maintenant celles par téléphonie fixe commutée. Les premières représentaient au 4e trimestre 54% des communications passées depuis les réseaux fixes (15,4 milliards de minutes au 4e trimestre, soit +18,1% sur un an) et les secondes 13 milliards (-11%).

La moitié (47%) des abonnés ADSL accèdent à la télévision par ce canal (+40% en un an). L’Internet mobile continue par ailleurs sa progression: le nombre d’utilisateurs des services disponibles sur les réseaux mobiles 3G a augmenté de 5,4 millions de clients en un an, soit une croissance de 47,9% par rapport au 4e trimestre 2008. Il représente 28% des clients des opérateurs mobiles.

Un tutoriel pour installer l’outil Google de mesure des statistiques de fréquentation

Fort utile: HPAvantage présente sur son site, dans la rubrique statistiques (http://www.hpavantage.fr/category/statistiques-hpa/) un tutoriel sur la mise en place de Google Analytics: pour mesurer l’audience de son site web. Il guide point par point pour installer cet outil de mesures statistiques, ou Web Analytics en jargon Internet, gratuit jusqu’à 5 millions de pages vues (www.google.com/analytics/fr-FR/).

Sondages: dirigeants de l’économie numérique, coût du téléphone mobile

Actu express: deux sondages à signaler parmi les dernières productions de l’Ifop.

Le premier, “baromètre des dirigeants de l’économie numérique”, auprès de 92 patrons d’entreprises, montre des dirigeants très optimistes puisque leur taux de confiance dans l’avenir de leur secteur est de 96%, bien que 72% aient été touchés par la crise, dont 27% durement ou très durement.

Depuis septembre, “71% ont vu leur chiffre d’affaires progresser, 82% ont augmenté leur portefeuille client et 71% ont effectué des recrutements”.

Second sondage à relever dans notre domaine, “Savez-vous vraiment combien vous coûte votre téléphone mobile?”. Selon ce sondage, même si pour plus de la moitié des abonnés à des forfaits la formule les “conduit à payer plus que ce que l’on consomme réellement, le forfait reste une formule qui rassure car elle permet de savoir combien on va payer tous les mois. Toutefois, 4 détenteurs de téléphone mobile sur 10 préfèreraient payer leur téléphone plus cher mais ne payer que les heures consommées.”

Baromètre Acsel: 76% des internautes se connectent tous les jours

L’Acsel (Association de l’économie numérique, qui regroupe des entreprises et des organismes voulant “réfléchir collectivement à l’impact des technologies émergentes dans le développement de l’économie et les évolutions des usages et des comportements”) vient de publier son premier baromètre sur la confiance des Français dans le numérique.

Ce baromètre réalisé par l’Idate indique que 68% des Français se connectent régulièrement à Internet. 76% des internautes se connectent tous les jours. Près de neuf internautes sur 10 (89%) réalisent des démarches administratives en ligne, notamment les déclarations d’impôts (60%) et la gestion des comptes de sécurité sociale (46%) et de Pôle Emploi (45%).

85% des internautes ont déjà acheté sur internet et 80% l’utilisent pour consulter leurs comptes bancaires. En moyenne, un internaute français a douze comptes en ligne, dont 2 ou 3 adresses mail, 2 pseudos pour les utilisateurs de forums et un compte sur 4 sites de commerce.

Enquête réalisée en ligne en octobre 2009 auprès de 700 internautes et au téléphone auprès de 300 non-internautes, selon la méthode des quotas.

Les trois quarts des Français considèrent que l’accès à Internet devrait être un droit fondamental

D’après une étude internationale menée par Globescan pour la BBC, les Français apparaissent convaincus de l’utilité d’Internet, et plus de la moitié ne pourraient plus s’en passer. Ils semblent cependant relativement lucides quand aux apports de ce nouveau média.

Gigabit Internet Cafe
Gigabit Internet Cafe

Image Lee Jordan (via Flickr) sous licence CC by-sa

Sans surprise, les services les plus appréciés sont la recherche d’informations de toutes sortes (44%) et la communication (32%), très largement avant les contenus distractifs (13%), l’achat en ligne (7%) ou la création de contenus (4%).

Selon le commentaire de Globescan, ils se montrent plus circonspects que les autres Européens sur le fait qu’Internet augmente leur liberté, et moins d’un tiers pensent que c’est un un lieu sûr pour exprimer leurs opinions. Seuls les Allemands et les Sud Coréens se montrent plus réticents sur ces points.

Plus de la moitié sont favorable à une régulation d’Internet par l’État, comme les autres Européens interrogés.

Ils sont partagés, à peu près en trois tiers, sur les principaux problèmes posés par Internet. Les contenus pornographiques et violents arrivent en tête, la fraude en second, et les atteintes à la vie privée en troisième position avec 26%.

En 2009, le e-commerce européen a crû de 22 %

Le e-commerce serait-il dopé par la crise?

C’est le motif principal invoqué par Kelkoo, commanditaire de l’étude, et cela fait partie des explications plausibles : les consommateurs ont pu chercher via ce canal à obtenir de meilleurs prix, ou encore à s’éviter des déplacement inutiles et coûteux.

D’autres facteurs sont certainement à prendre en compte :

  • développement de l’accès un peu partout en Europe, et en particulier de l’accès haut débit,
  • maturité des utilisateurs de plus en plus familiarisés avec l’usage des services en ligne,
  • levée des freins liés à la sécurité des paiements, qui constituaient il y a encore cinq ans un facteur de défiance majeur à l’égard du commerce en ligne, et sur lesquels tant les banques que les sites de commerce ont fait un travail non négligeable, de sécurisation comme de pédagogie.

Quoiqu’il en soit, les chiffres sont là, et la France y est en très bonne place :

  • en 2009, les ventes en ligne ont augmenté de 33% par rapport 2008, pour atteindre un chiffre d’affaires de 24,7 milliards d’€, soit 17% du CA européen du commerce en ligne, ce qui place la France en 3ème position européenne sur le plan du CA, derrière le Royaume-Uni (42,7 milliards d’€) et l’Allemagne (33,4 milliards d’€),
  • les cyberacheteurs français ont un panier moyen de 995 € (moyenne européenne: 872 €) par commande et un prix moyen de 50 € (moyenne européenne: 44 €) par produit,
  • pour 2010, le rapport prévoit 32,5 milliards d’€ de CA pour le e-commerce français, soit une augmentation de 31%, correspondant à 6,3% de toutes les ventes de détail nationales (4,7% en 2009).

Pour en savoir plus, on peut consulter:

Croissance du nombre de chaînes et de plates-formes de télévision européennes malgré la crise

Actu express: La Commission européenne publie les chiffres de son Observatoire européen de l’audiovisuel.

– Plus de 245 nouvelles chaînes de télévision ont été lancées en Europe en 2009 ; ce qui mène à la fin de l’année 2009 à un total de 7 200 chaînes de télévision européennes.
– La TNT est lancée dans 24 pays sur 29 (UE 27 + deux pays candidats, Croatie et Turquie), et plus de 730 chaînes sont désormais transmises par voie terrestre en Europe.
– Le marché du câble se consolide alors que le nombre d’opérateurs sur les marchés de l’IPTV, de la télévision par satellite et de la télévision mobile continue d’augmenter.

Du côté des contenus, les chaines sont majoritairement implantées en Grande Bretagne, même si elles émettent ailleurs, et centrées sur la fiction, le sport et le divertissement.

En Europe, une personne sur deux utilise Internet quotidiennement

Actu Express: L’usage d’Internet fait maintenant partie du quotidien pour la moitié des Européens : c’est ce que souligne le portail européen de la Société de l’Information, sur la base d’une analyse spécifique des dernières statistiques d’Eurostat.

En France, comme dans la moyenne européenne :

  • les plus jeunes sont les plus utilisateurs : 69 % des 15-24 ans utilisent Internet quotidiennement ou presque, pour 50% dans la population globale (15-74 ans).
  • les hommes (46%) achètent davantage que les femmes (43%) sur Internet.

La synthèse en Français avec les tableaux de chiffres comparatifs est disponible en pdf ou en .doc sur le site Europa.

Forte hausse des vidéos vues en ligne en France

Actu express: une étude de ComScore indique qu’en septembre 2009, 5,4 milliards de vidéos ont été vues en ligne en France, 141% de plus qu’en septembre 2008.

Le temps moyen passé à regarder des vidéos sur Internet a presque doublé, passant ce mois-là à 11,7 heures par spectateur.

Le tiers de ces vidéos (33,5%) ont été regardées sur Google (YouTube). 34,6 millions d’internautes français ont regardé des vidéos en ligne en septembre, 36% de plus en un an. Dailymotion, en deuxième place, compte pour 7,3% des vidéos vues en septembre, suivi par TF1 (3%).

Début octobre, YouTube a annoncé dépasser le milliard de vidéos vues par jour.

Observatoire sociétal du téléphone mobile : 5ème édition

Actu express: L’AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles) et TNS Sofres publient le 5ème Observatoire du mobile en France.

AFOM / TNS Sofres
AFOM / TNS Sofres

Quelques points clefs extraits du communiqué de presse de l’AFOM:

  • En 2009, 79% des Français de 12 ans et plus sont équipés d’un téléphone mobile personnel ou
    professionnel (comme en 2008). 10% de Français sont par ailleurs « mobile only » (pas de ligne fixe).
  • Un mobile à chaque âge : 70% des 12-24 ans ont un mobile multifonctions qui leur permet de se divertir alors que les 40 ans et plus adoptent plutôt un téléphone de base. Les 12-24 ans sont la tranche de la population la plus équipée en smartphones (15%).
  • Pour les 12-24 ans, c’est un objet ludique, personnel, doté d’une forte dimension affective et un objet de mode qui peut-être joli. Alors que pour les 40 ans et plus, le mobile est avant tout un objet utilitaire qui assure les fonctions de base de la communication.
  • L’opinion sur la dangerosité des mobiles et des antennes relais fluctue avec le temps et les annonces médiatiques.
    Concernant l’usage du mobile, en novembre 2009, 25% des Français pensent que l’on n’a pas la preuve d’un danger, mais que l’on manque encore de recul – ce qui correspond à la position des autorités sanitaires. 25% pensent que l’on ne sait pas vraiment car les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux.
    A propos des antennes, 32% des Français pensent que l’on ne sait pas vraiment car des scientifiques disent que les antennes-relais sont dangereuses et d’autres disent qu’elles ne le sont pas. 31% des Français pensent que l’on n’a pas aujourd’hui la preuve d’un danger, mais que l’on manque de recul.
  • Au global, 82% des Français pensent que le mobile est une bonne chose pour la société française, et notamment pour les personnes âgées (81%), mais pas pour les adolescents (58%). Ces derniers cependant plébiscitent le mobile (91% des 12-17 ans), et 81% en sont équipés.

L’étude complète sur le site de l’AFOM, qui propose également un résumé de la présentation et des interviews, ainsi que les archives de l’Observatoire.

Salariés et sortie de crise : une étude TNS Sofres

TNS Sofres vient de publier une étude sur la relation des employés avec leurs entreprises et le système économique. L’analyse globale de TNS est édifiante. Extraits :

L’étude révèle en tout premier lieu une remise en cause massive du système actuel par les salariés français :

* Les ¾ estiment que la crise a prouvé qu’il apportait plus de problème que de solution
* La même proportion estime que les intérêts des entreprises (ou de leurs dirigeants) et des salariés ne vont pas dans le même sens
* La quasi-totalité se dit choquée par au moins une des caractéristiques du système
* Les termes de profit, de mondialisation, de capitalisme sont massivement associés à des évocations négatives
* L’effet « le système va mal mais dans mon entreprise / administration ça se passe beaucoup mieux » semble moins fort que par le passé

Getting Close
Getting Close

Image hey mr glen (Flickr) sous licence CC by-nc

Continue reading “Salariés et sortie de crise : une étude TNS Sofres”

Grande-Bretagne: Internet dépasse la télévision en dépenses publicitaires

Après le Danemark, la Grande-Bretagne a vu au premier semestre 2009, pour la première fois, le chiffre d’affaires brut de la publicité sur Internet dépasser celui des recettes publicitaires à la télévision.

Publicité sur écran
Publicité sur écran

Image murilo campos (Flickr) sous licence CC by-sa

Selon les données de l’IAB (Internet Advertising Bureau), la publicité en ligne en Angleterre aurait représenté de janvier à juin 1,75 milliard de livres sterling, en hausse de 4,6%, alors que l’ensemble du chiffre d’affaires de la publicité a baissé de 16,6% pendant ce semestre. Internet représente maintenant au Royaume-Uni 23,5% de la publicité, devant la TV à 21,9% avec 1,64 milliard de livres sterling.

Chez nous, rapporte Neteco.com, «l’IAB France annonçait pour sa part un budget global en ligne de 1,96 milliard d’euros pour le premier semestre (+8,1%), très proche des montants investis au Royaume-Uni. Le online ne figure toutefois qu’à la troisième place au rang des supports privilégiés par les annonceurs, derrière la presse et la télévision. Peut-être parce qu’en Angleterre, les chaines du service public sont d’ores et déjà dépourvues de publicités?»

En France en 2008, Internet représentait 8,3% du mix media et monterait à 9,7% en 2009, sous la moyenne mondiale, de 11,7% l’an dernier et 13% cette année, selon une étude GroupM de décembre dernier rapportée par le Journal du Net.

Le plus gros marché publicitaire en ligne mondial, celui des Etats-Unis, a baissé de 5% au 1er semestre, à 10,9 milliards de dollars.

Les dépenses médias et multimédia des Français augmentent

Actu express: “Les dépenses médias et multimédias ne connaissent pas la crise”, annonce une étude Médiamétrie. Elle indique que les foyers français ont dépensé cette année 2.324 euros, 4,3%* de plus qu’en 2008, pour leurs achats dans les domaines des médias et du multimédia, hors redevance audiovisuelle.

Le poste Internet est en hausse de 22%, porté notamment par la croissance des netbooks et le plus grand nombre de foyers connectés, et l’audiovisuel de près de 8%, hors redevance.

La téléphonie fixe et mobile représente plus d’un tiers des dépenses médias et multimédias, et est en hausse de 3%. Les jeux vidéo et consoles augmentent de 4%. Les dépenses pour la musique, en particulier l’achat de CD

Les foyers consacrent moins d’argent à la musique et notamment à l’achat de CD, leurs dépenses en musique diminuent de 23,5%, à 70 euros par foyer.

(étude de l’Observatoire des Dépenses Médias et Multimédias en avril-mai 2009, auprès de 1 735 foyers en France)

La litanie des suicides à France Télécom: à quand la remise en cause d’une politique toxique?

Une vingtaine de suicides en un an et demi, des arrêts maladie en hausse de 50% depuis cinq ans, +30% en un an de visites chez des médecins du travail, dont plusieurs ont démissionné devant leurs propres conditions de travail inacceptables…

Terrible série que ces suicides d’agents France Télécom égrenés jour après jour dans la presse: à Lannion fin août, à Besançon le 11 août, à Marseille le 13 juillet, où dans sa lettre d’adieu celui qui allait mettre fin à ses jours dénonçait «l’urgence permanente» et «la surcharge de travail». Sans parler des tentatives de suicide, plus nombreuses (12,5 fois plus de tentatives que d’actes réussis en France) et non médiatisées elles, à l’exception du geste spectaculaire d’un technicien de Troyes qui s’est poignardé le 9 septembre.

Une vingtaine de suicides depuis février 2008, et il aura fallu celui, sur son lieu de travail vendredi 11 septembre, d’une salariée à Paris, pour que les pouvoirs publics s’émeuvent des conséquences toxiques d’une politique de ressources humaines. Rappelons que dans notre pays, depuis quinze ans le suicide tue plus que l’accident automobile.

Continue reading “La litanie des suicides à France Télécom: à quand la remise en cause d’une politique toxique?”

La mort de Michael Jackson, événement planétaire qui montre l’omniprésence des réseaux

Quelques jours après la mort brutale de Michael Jackson, alors que les futurs hommages et obsèques alimentent les supputations des médias, on ne peut que mesurer l’omniprésence des réseaux électroniques dans nos vies quotidiennes à travers l’incroyable impact qu’a eu l’événement.

Michael Jackson, statue de Jeff Koons lors de son exposition à Versailles
Michael Jackson, statue de Jeff Koons lors de son exposition à Versailles

Photo dalbera (Flickr) sous licence CC by

Continue reading “La mort de Michael Jackson, événement planétaire qui montre l’omniprésence des réseaux”